“Into the blue again”

Annabel Werbrouck

Julie Calbert

Elle développe un travail photographique tourné vers la narration, réalisant à travers ses errances des séries autour de l’humain, s’attardant sur ses failles, ses sentiments et ressentiments. Elle s’attarde également sur les rapports entre le corps et l’espace dans lesquels l’être humain, dans toute sa complexité, occupe une place centrale. Il y a toujours une sorte de mélodie des articulations intrinsèques et un choix des couleurs et du procédé bien affirmé. Son travail s’apparente d’avantage à des instantanés de l’inattendu qu’a des compositions calculées du prévisible. Habile pour créer des tensions, son travail arrache des instants de vie qui se racontent comme des fables.

Images extraites de sa série “Into the blue again”:

© Julie Calbert©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

©Julie Calbert

Cette série est un travail de recherche autour de l’errance et de la mémoire.
Habitées par la question de la disparition, ces photographies servent de marqueur temporel et laissent des traces. Pour mémoire.
Le travail de cyanotypie lui permet d’épurer ses images, conservant peu de détails comme un lointain souvenir dont on a gardé que l’essentiel.